randonnées en hiver | Berguedà

Des randonnées incontournables en hiver en Catalogne


Des randonnées incontournables en hiver en Catalogne

Normalement, en hiver, quand les professeurs veulent amener leurs élèves à la montagne, ils pensent avant tout aux stations de ski pour aller skier, surfer ou profiter des joies de la neige. Mais il existe bien d’autres alternatives comme celle, par exemple, d’aller randonner.

 

Les randonnées en hiver. C’est quoi ?

La Catalogne a plusieurs chaînes de montagnes dont l’une est les Pyrénées. La plupart de ces chaînes ne sont pas enneigées pendant l’hiver.

Les randonnées en hiver parcourent des chemins solitaires où il est vraiment difficile de rencontrer quelqu’un.   Il faut en profiter puisque la majorité des visiteurs de la montagne veulent marcher sur la neige ou skier.

Grâce à cette tranquillité, les animaux  se font plus facilement voir. En hiver,  parmi les mammifères les plus courants des montagnes sans neige de la Catalogne, on trouve le sanglier, le renard roux, l’écureuil, le chamois, le cerf, le lièvre, le lapin ; parmi les oiseaux on peut voir les vautours, le gypaète barbu, le corbeau, différents espèces de canards, la perdrix, différents espèces d’aigles, les faucons, les pigeons, la huppe, les hirondelles, le moineau et le rougegorge ; parmi les insectes : les papillons, les libellules, les sauterelles, entre autres.

En hiver la nature dort, le silence dans les bois est toujours présent, la lumière est différente, surtout l’après-midi, quand le soleil se couche.  Les plantes et les arbustes n’ont pas de fleurs, même s’il y a une exception : les bruyères, des plantes de différentes espèces.

Bien qu’ils aient perdus leurs fleurs, et peut-être leurs feuilles,  certains arbustes ont des fruits, ce qui m’aide à les reconnaitre. Cependant, si je ne regarde pas par terre, je peux avoir de véritables difficultés pour identifier les arbres feuillus.

randonnées en hiver | Berguedà

Serra Picancell

En hiver, sur les côtés orientés vers le nord, la mousse se développe avec abondance. Le vert intense de la mousse avec le marron de feuilles tombées crée un ensemble de couleurs très contrasté, idéal pour l’amateur de photographie.  Aussi sur les côtés ombragés vous pouvez trouver des bassins et des cascades glacées. La période la plus froide, qui va de mi-janvier à mi-février, est cependant le moment idéal pour les découvrir en toute tranquillité.

Dans ce milieu se déroulent les randonnées que je vais vous proposer.

 

Les randonnées en hiver à La Garrotxa

La Garrotxa est la partie la plus orientale des Pyrénées, juste avant d’arriver à la mer méditerranée. La Garrotxa est une région de montagne moyenne (sa capitale s’appelle Olot) qui se trouve au nord-est de la Catalogne et qui se divise en deux parties très différenciées:

— D’un côté, la moitié septentrionale, connue comme Alta Garrotxa, celle qui nous intéresse ici, qui fait partie des Pyrénées et borde la France au nord.

— Et d’un autre côté, la Baixa Garrotxa, très connue pour ses volcans.

La Alta Garrotxa se caractérise par sa nature sauvage, son relief accentué de roches calcaires, peu colonisée et traditionnellement d’accès difficile.

Cette région est idéale pour explorer et connaitre les bois de chêne-vert en hiver et ceci de manière solitaire. Pour en savoir plus de la Garrotxa cliquez ici

 

La Serra d’Entreperes

La randonnée que je vous propose part de Sadernes, où il y a une église romane (pour en savoir plus consulter notre article « 5 randonnées dans les Pyrénées à faire avec des élèves »), un petit restaurant et un camping.

Nous prenons un chemin qui monte jusqu’à l’église romane de Gitarriu, celui qui passe à droite des falaises de Bistoltes. Le chemin n’est pas facile à suivre car il est peu utilisé et la végétation pousse sans cesse.

randonnées en hiver | La Garrotxa

Serra Entreperes

Après vous prenez une piste jusqu’au col de Faja. Là, vous changez de direction et vous allez au sud, jusqu’au col de Sabassa et au col de Jou. Ensuite,  vous montez jusqu’au sommet  de la Calma, avec ses incontournables vues des Pyrénées. Le versant nord de cette montagne, par où notre chemin monte, est plein de mousse la plus grande partie de l’année.

Finalement vous descendez jusqu’au Pla de la Calma. Ici, la meilleure option est de descendre jusqu’au Pujant de Guilla et de prendre le chemin qui amène jusqu’à une autre église romane, Sant Grau d’Entreperes.  Cette partie du parcours est la plus ensoleillée, idéale pour les vues mais pas pour chercher des endroits cachés.

À Sant Grau d’Entreperes vous prenez un chemin balisé jaune jusqu’à la route, à 500m de Sadernes. Il s’agit d’une randonnée d’entre 7 et 8 heures (arrêts inclus), avec un dénivelé positif de 1037m.

 

La crête du Comanegra

Quand tous les sommets et crêtes des Pyrénées sont couverts de neige en plein hiver, la Garrotxa nous offre la possibilité de parcourir une crête pendant deux heures sans neige. Elle s’étend entre le Puig de Sant Marc (1327m) et le col de Malrem, en passant par le Puig de les Bruixes (1393m) et le Puig de Comanegra (1557m), le pic le plus haut de la Garrotxa.

À mi-chemin entre le Puig de les Bruixes et le Comanegra, la crête devient une frontière entre la France et l’Espagne.

randonnées en hiver | La Garrotxa

Comanegra

Parmi les vues les plus remarquables vous aurez le Canigou. Entre son sommet et le sommet du Comanegra s’étend le Vallespir.

La randonnée commence à Oix. Vous suivez une piste jusqu’à un petit pont appelé Palanca de Samsó. Là, vous quittez la piste, le chemin monte jusqu’à Talaixà, une église avec de remarquables vues du pic de Bassegoda. À partir de Talaixà, la pente est raide jusqu’à atteindre 1200m, point où nous arrivons sur la crête. Après le chemin monte et descend constamment, on peut voir à droite la France et à gauche l’Espagne. À droite se trouvent les bois d’hêtres, à gauche les prés et au-dessous les chênes verts.

Après le col de Malrem, vous prenez le GR 83 qui descend jusqu’à Beget, point final de cette randonnée.

 

Les randonnées en hiver au Ripollès

Le Ripollès est une autre région des Pyrénées catalanes, plus haute que la Garrotxa car elle est située plus à l’ouest. Elle se trouve  à la frontière de la France au nord (Conflent et Vallespir), de La Garrotxa à l’est et de la Cerdagne et du Berguedà à l’ouest.

Sa superficie est de 96.000 hectares, elle compte 26.500 habitants, et la forêt occupe 94% de sa surface. 35% de son territoire est protégé par le Réseau Nature 2000. Grâce à son orographie et une abondante pluie, il existe une grande variété d’espèces végétales.

En plus, tous les étages sont présents: l’étage alpin (2.400 – 3.000m), l’étage subalpin (1.600 – 2.400m) et l’étage montagnard (1.000 – 1.600m)

 

Le ruisseau de Cabanes

La randonnée que je vous propose dans cette région vous permettra de  découvrir 7 gorges. Si vous choisissez la période la plus froide de l’hiver, vous verrez que la plupart des cascades sont glacées.

randonnées en hiver | Ripollès

Torrent de la Cabana

Ces cascades ont entre 4 et 10 mètres de hauteur.  L’expérience de leur découverte est formidable.

La randonnée a 557 de dénivelé positif et la durée est de 5 heures (arrêts inclus). Vous partez de Campdevànol, un village près de Ripoll, la capitale de la région, et vous prenez le chemin qui amène aux deux cols Roig.

Avant d’arriver au premier col Roig, le chemin traverse une forêt aussi pleine de mousse mais dans ce cas les arbres sont des pins sylvestres.  Ici vous pouvez apprécier les forêts magnifiques en plein hiver.

La première gorge à visiter s’appelle Gorg del Colomer,  c’est la gorge qui a la chute d’eau la plus haute. À partir d’ici il faut descendre en suivant un chemin qui d’abord va sur le côté gauche du ruisseau puis juste avant le Gorg del Forat, change de côté. Après la 7ème gorge, il faut prendre le chemin du Camping Pirinenc et suivre un autre chemin parallèle à la route qui finit à Campdevànol.

Un conseil de randonneur avisé: n’allez pas découvrir les gorges au printemps et surtout pas en été car les piscines sont pleines de monde et de bruit, ce qui enlève une bonne partie du charme et du mystère de ces gorges.


Fondateur de TrekPyrenees et Guide de Montagne, Miguel est aussi diplomé en Informatique et MBA. Amoureux des montagnes, il veut vous faire partager sa passion. Miguel parle 4 langues, aime la photographie, l'art roman et le vin!! Il connait très bien les Pyrénées ainsi que les autres montagnes de la Catalogne.

Aucun commentaire

Réagir à cet article

4 × 2 =